Itinéraires aux Açores – Mes 2 voyages en 2017 et en 2018

Pour vous inspirer, je vous propose de découvrir nos 2 voyages aux Açores que nous avons faits durant les étés de 2017 et de 2018.

Dans un premier temps, je vous parlerais des différents points importants quand il s’agit d’organiser son voyage.

Vous trouverez par la suite une carte relatant les circuits que nous avons effectués.

Puis, je finirais par une conclusion de nos expériences, en vous citant les avantages et les inconvénients de celles-ci.

Explications de nos choix

Choix du vol vers les Açores

En 2017, lors de notre premier voyage aux Açores, nous avons été contraint de faire une escale à Lisbonne ou à Porto pour aller aux Açores. En effet, il n’y avait aucun vol direct autour de chez moi. Du coup, nous en avons profité pour passer quelques jours à découvrir Lisbonne à l’aller, et Porto au retour. 😊

Cette fois-ci en 2018, Ryanair a ouvert une ligne, non loin de chez nous, de Francfort-Hahn à Ponta Delgada. Alors même si nous avons à faire 2h de route, autant en profiter ! Il n’y a plus trop d’intérêt à faire à nouveau une escale au Portugal continental pour ma part.

Pour vous aider, j’ai écrit un article sur comment aller aux Açores.

Choix des îles

Aller aux Açores et se limiter à São Miguel, c’est clairement une erreur pour moi ! Dès notre premier voyage, j’avais envie de découvrir plein d’îles !

Lors de notre premier voyage, nous n’avions que 2 semaines à passer aux Açores. Nous avons donc commencé par choisir les îles principales : São Miguel et Terceira, en pensant que ce sont des immanquables. Puis, nous nous sommes dit que nous avions encore le temps de passer par de petites îles. Par facilité pour nous déplacer, nous avons choisi un trajet tout naturel : São Jorge pour sa nature et Pico pour son mont et sa tranquillité.

En 2018, nous nous devions de repasser d’office par São Miguel et Terceira, car nous n’avons pas eu le temps de tout découvrir. Entre-temps, nous nous sommes fait un très bon ami sur Pico, et nous nous devions de venir le revoir ! Donc dans cette optique, il nous faut passer par São Jorge car c’est sur le chemin, et de toute manière j’ai adoré cette île donc aucun souci pour y aller de nouveau. 😉 Bon jusque-là c’est exactement le trajet de l’année dernière, il faut ajouter de la nouveauté ! Etant donné que nous avions 4 semaines à disposition, on ajoute Graciosa et Faial, comme ça toutes les îles centrales auront été découverte !

Et les autres îles, tu en fais quoi ? (Flores, Corvo et Santa Maria)

Nous savons à quel point Flores est magnifique et vaut le détour ! Nous étions prêts à l’ajouter au trajet, mais au moment de réserver, 1 mois avant le départ, je remarque que… 0 logements sont disponibles, tous complets ! Et comme nous n’avions pas prévu de dormir en tente, donc… On a laissé tomber. Ce sera pour une prochaine fois ! Bien évidemment, la visite de Flores comprend la visite de Corvo, donc ça va de pair !

Pour ce qui est de Santa Maria, ce n’est pas l’île qui m’attire le plus. Il faut dire que c’est l’île préférée de tous ceux qui vont à São Miguel, c’est-à-dire… Pratiquement tout le monde. Alors si c’est pour se retrouver avec beaucoup trop de gens sur 100 km²… Je juge beaucoup, mais aucun local rencontré ne nous a fait part de la nécessité de visiter Santa Maria, au contraire de Flores qu’on nous a beaucoup recommandé ! Alors nous restons sur notre trajet établi et nous sommes contents. 😊

Une fois de plus, pour vous aider, consultez mon article phare sur comment choisir entre les 9 îles des Açores.

Choix des logements

Quand on est jeune et que nous ne sommes pas pleins aux as, Airbnb devient vite notre meilleur ami dans tous nos voyages. Une fois n’est pas coutume, nous avons réservé des logements de toutes les couleurs sur Airbnb lors de nos deux voyages aux Açores.

Le choix Couchsurfing

Cependant, il y a eu quelques exceptions que voici. En 2017, nous n’avions pas prévu de logements sur Pico, São Jorge et Terceira. Choix totalement conscient, mais on a vite commencé à stresser quand on s’est rendu compte la veille de notre départ pour Pico que nous ne savions pas encore où dormir ! Je me précipite sur Couchsurfing pour demander aux locaux, et dieu merci une personne prénommée Henry nous répond et nous invite à passer un séjour chez lui ! Ce fut une merveilleuse rencontre, c’est un sacré privilège de pouvoir passer du temps avec un local, comme toujours avec Couchsurfing ! Depuis, on est même resté ami et nous sommes allé le revoir en 2018 avec sa maison d’hôte maintenant construite !

« Dis-moi Henry, demain nous allons à São Jorge et nous n’avons pas d’endroit où dormir !? »

« Attends 2 petites minutes, je vous réserve deux lits à l’auberge de jeunesse de Calheta ! »

Voilà le lieu où nous avons séjourné sur São Jorge le temps de quelques nuits. Cette auberge de jeunesse était très confortable, bien que j’aie eu à dormir séparément de ma copine !

Et enfin, pour Terceira, j’ai refait mes recherches sur Couchsurfing et une personne me répond : Bayardo, militaire pour l’US Air Force en mission pour 1 an. Ça c’est une rencontre originale ! Bien que ce ne soit pas un local, il avait tellement d’histoires à nous raconter. On a pris conscience des impacts que pouvaient avoir des interventions militaires américaines sur les personnes qui y participent, entre autres, lui et sa femme. Des expériences qui ont été très, très, très difficiles à vivre pour eux. Une histoire bouleversante, pleine de sens…

Le choix Airbnb

Pour ce qui est de 2018, eh bien… Nous avons souhaité vraiment profiter des Açores cette fois-ci, par rapport à l’année dernière qui était un voyage un peu plus orienté « rencontre des locaux et immersion dans leur vie quotidienne ». Nous avons donc entièrement logé dans des Airbnb, à l’exception de notre séjour à Pico avec Henry bien sûr. 😊

Choix du moyen de locomotion entre les îles

Pour se déplacer entre les îles, nos choix n’ont pas été bien surprenants. Sur nos deux voyages, quand il s’agissait de se déplacer entre les îles du groupe central, on a pris le bateau. Les trajets ont été plus ou moins confortables, mais cela reste néanmoins ultra-pratique, et ça nous diversifie des vols d’avion ! Pour ce qui est des vols d’avion d’ailleurs, on en a pris uniquement pour relier deux groupes d’îles, à savoir entre São Miguel et les îles centrales (Terceira, Pico et Faial). 45 minutes d’avion au lieu de 6 heures de bateau rien que pour relier São Miguel à Terceira, c’est de loin le choix le plus pratique !

Pour vous décider, vous pouvez toujours vous référez à mon article sur comment se déplacer entre les îles aux Açores.

Choix du moyen de locomotion sur une île

Prendre le taxi ? Pas très authentique. Payer des milles et des cents une location de voiture parce que nous sommes jeunes conducteurs ? Non merci. Prendre le bus ?… Quel bus ? Devoir se restreindre aux heures de passage des bus ? Beaucoup trop contraignant. Prendre le vélo ? Bon Victor tu n’as pas d’autres idées plus intelligentes ?

Faire de l’autostop ? MY MAN! Eh oui, au début, cela a été une contrainte. Nous avons un peu été obligé de faire de l’autostop, car nous étions bloqués au fin fond de São Miguel ! Mais au final, cela nous a amenés à découvrir cette pratique… Qui est devenue notre activité favorite ! Chaque jour, c’était « On va où ? OK on va là. Va s’y, lève ton pouce ! ». J’en avais d’ailleurs déjà parlé dans mon article sur comment se déplacer sur une île aux Açores. Il y avait juste à São Miguel où pour sortir de la ville, nous avons privilégié le bus. En effet, il est plus facile de trouver quelqu’un qui puisse nous ramener à Ponta Delgada que de trouver quelqu’un pouvant nous sortir de Ponta Delgada !

Bref vous l’avez donc compris, je ne peux que vous encourager à vous aussi faire de l’autostop durant votre voyage aux Açores. Vous ferez de superbes rencontres et votre voyage ne sera que plus atypique !

Nos deux trajets aux Açores

Le trajet 2017

Carte de notre voyage aux Açores en 2017

Départ de Stuttgart

4 jours à Lisbonne

Avion vers São Miguel

5 jours à São Miguel

Avion vers Pico

3 jours à Pico

Bateau vers São Jorge

3 jours à São Jorge

Bateau vers Terceira

3 jours à Terceira

Avion vers Porto

3 jours à Porto

Retour à Stuttgart

Le trajet 2018

Carte de notre voyage aux Açores en 2018

Départ de Frankfurt-Hahn

Nuit à São Miguel et correspondance pour Terceira

5 jours Terceira

Bateau vers Graciosa

2 jours Graciosa

Bateau vers São Jorge

4 jours São Jorge

Bateau vers Pico

2 jours Pico

Bateau vers Faial

4 jours Faial

Avion vers São Miguel

7 jours São Miguel

Retour à Frankfurt-Hahn

Conclusion

Je vous offre de façon pêle-mêle les bons et les mauvais points concernant la manière dont nous avons organisé notre voyage.

Avantages

  • Dormir en Airbnb nous a permis de contribuer au tourisme rural. Derrière ce terme se cache l’idée de ne pas séjourner dans un grand complexe hôtelier d’une grande ville, mais plutôt de séjourner dans des habitations ou des petits complexes se trouvant en zone rural. C’est quelque chose de très important aux Açores, qui souhaite valoriser chaque bout de son territoire et ne pas construire de « villes hôtels ».
  • Les îles centrales sont un immanquable au même titre que São Miguel. Le contact avec les locaux est plus facile, de même que le contact avec la nature est plus authentique.
  • L’auto-stop, c’est juste de la bombe. Votre voyage devient tellement plus excitant, plus authentique, avec tellement plus d’histoires à raconter. Je vous le conseille à 2000%. C’est vraiment une composante importante de nos 2 voyages qui nous laisse des souvenirs impérissables !
  • Cela n’a rien à voir avec les Açores, mais CouchSurfing c’est aussi de la bombe. Si vous ne connaissez pas ça, allez vite vous renseigner ! On a fait 2 rencontres tellement formidables. De plus, une autre fonctionnalité de l’appli nous a permis de rencontrer des français à São Miguel. 😉

Inconvénients

  • Il aurait vraiment fallu que nous allions à Flores. Vu le nombre de fois que des locaux nous l’ont répété, on a fini par avoir les nerfs !
  • A São Miguel, il est indéniable qu’une voiture se révèle pratique si l’on veut tout visiter de l’île. L’autostop, c’est bien, et ça marche. Mais les journées ne sont pas productives à la vue des distances qu’il y a à parcourir entre chaque point d’intérêt.
  • De plus, le fait de devoir rentrer à la maison chaque soir nous mange également une partie de notre journée. On se dit que si on rentre trop tard, plus personne ne voudra nous prendre en stop (fait déjà expérimenter à São Jorge où à 19h, plus aucune voiture ne circulait !). Alors non seulement on devait rentrer à notre point de départ, mais on devait aussi le faire pas trop tard…

Les Açores, c’est la vie. FONCEZ !

Notez cet article !

2 commentaires sur “Itinéraires aux Açores – Mes 2 voyages en 2017 et en 2018”

  1. Salut je m’appelle Pascal 32 ans, alsacien, je recherchais des avis sur les Acores et suis tombé sur ton blog. Vraiment sympa et j’apprécie le côté sauvage ! Je pense partir avec ma copine en septembre . J’hésite encore pour les îles, et je pense qu’on partira deux semaines. Je n’ai pas beaucoup voyagé et tes conseils me seront précieux. Merci 😉

    1. Salut Pascal,
      C’est une fierté d’accueillir un alsacien sur le blog. 🙂
      C’est une bonne idée, bien évidemment ! En septembre, il y aura moins de monde et le temps sera toujours aussi favorable.
      N’oublie pas que nous les Alsaciens nous pouvons profiter de l’aéroport de Francfort pour se rendre en direct à Ponta Delgada.
      Et n’hésite pas à m’envoyer un e-mail si tu as besoin d’aide personnalisé !
      A très vite,
      Victor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *